Épatée par Lili Co

J’ai négligé ce blogue depuis quelques mois. D’une part parce que mes semaines sont très prises par le boulot (mine de rien, je travaille). D’autre part parce que je vais souvent aux mêmes endroits et que je vous en ai déjà parlé. Finalement et, surtout, parce que je dois avouer que rien de ce qui ouvre en ce moment m’a vraiment impressionnée. Blasée, me direz-vous? Sans doute. Pas assez blasée, par contre, pour m’empêcher de reprendre la plume pour vous parler d’un micro resto qui m’a rendue heureuse, la semaine dernière: Lili Co.

Je connais Catherine Draws, la charmante copropriétaire, depuis un moment et j’ai appris à apprécier son amoureux, associé et baby daddy David Pellizzari via Facebook. Depuis l’ouverture de leur resto, l’an dernier, que j’ai envie d’aller y manger et, mis à part un brunch à la va-vite, je ne m’y étais pas encore arrêtée. Vendredi dernier, j’ai pris mon amie Kat et mon courage à deux mains et je suis enfin sortie de mon Sud-Ouest pour aller m’installer au bar du Lili Co pour une soirée qui m’a vraiment rendue heureuse. Petit compte rendu à ma façon.

Le lieu 

On entre chez Lili Co comme on entre chez quelqu’un qu’on aime. Le tout petit mini resto est décoré de façon élégante et efficace – pas de chichi, mais on s’y sent bien tout de suite. La meilleure place? Au bar, juste devant la cuisine, pour voir David et son équipe (une personne) monter des assiettes avec une originalité et une précision qui font franchement plaisir à voir.

La bouffe

J’hésite entre vous parler juste un peu de la cuisine de Lili Co, histoire de vous donner l’eau à la bouche sans voler de « punch », ou de vous en parler beaucoup pour que vous compreniez mon enthousiasme vis à vis ce petit bijou du Plateau. Je vais essayer de trouver l’équilibre. D’abord, quelques photos:

Succulentes huitres avec une mignonette aux épinards de mer (je pense qu'il y a un terme plus intelligent mais ça m'échappe)

Succulentes huitres avec une mignonette aux épinards de mer (je pense qu’il y a un terme plus intelligent mais ça m’échappe)

Anguille d'eau douce avec sauce taré, sésame et beurre de cajou

Anguille d’eau douce avec sauce taré, sésame et beurre de cajou

Figue brulée et crue avec sirop de framboise et coriandre, fromage de chèvre.

Figue brulée et crue avec sirop de framboise et coriandre, fromage de chèvre.

Gravlax

Gravlax de flétan avec crevettes de matane, pommes, shitake et avocat. Le piment coréen ajoutait une bien belle note épicée au tout.

Bun vapeur avec ris de veau fumés et frits, chou, aioli et oignons verts. J'ai éclaté de rire quand j'ai pris une bouchée de ce plat - qui est juste ridiculement bon.

Bun vapeur avec ris de veau fumés et frits, chou, aioli et oignons verts. J’ai éclaté de rire quand j’ai pris une bouchée de ce plat – qui est juste ridiculement bon.

Maitake, chanterelle claverre et corail. Pochés au BEURRE.  AU BEURRE!!!!!!!

Maitake, chanterelle claverre et corail. Pochés au BEURRE. AU BEURRE!!!!

Ont suivi deux autres plats que je ne peux pas vous montrer parce que les photos sont encore plus moyennes que celles-ci, mais je pense que ça donne une bonne idée de la patente: une cuisine inventive, vraiment nouvelle, qu’on ne goûte NULLE PART ailleurs à Montréal. Ça, mesdames et messieurs, c’est précieux.

Les gens 

Qui dit micro resto dit « micro équipe ». Le soir de ma visite, c’est Catherine qui nous a servi et qui a marié de remarquable façon nos plats avec des vins surprenants et délicieux.  Elle était seule au service alors que David officiait en cuisine avec un jeune homme fort efficace. Un service attentif sans être envahissant: une autre belle qualité de Lili Co. Et puis en fin de service, ben…moi j’étais pompette et on a eu bien du plaisir. Encore une qualité.

Je ne vous cache rien: Catherine et David m’ont gracieusement invitée à me régaler chez eux. Pas pour que je fasse un billet (on peut pas dire que j’en écrive à la tonne) – d’ailleurs, ils ne me l’ont pas demandé. Spontanément, j’ai eu envie de faire revivre le blogue le temps de ce billet parce que rares sont les (nouveaux) restaurants qui m’ont rendue aussi heureuse cette année et je suis pas mal persuadée que Lili Co aura le même effet sur vous.

Lili Co

4650 rue Mentana

Réservations recommandées

Poster un commentaire

Classé dans Non classé

Défi Vitalité – des nouvelles

Alors voilà. J’en suis à ma deuxième semaine du Défi Vitalité du Spa Balnea. Mes impressions – sans bullshit

  • Couper l’alcool: la semaine, non seulement c’est facile, mais mon niveau d’énergie augmente de 300 %. La fin de semaine, c’est plus difficile et j’avoue avoir triché un peu. 
  • Couper la caféine: j’avoue que c’est ce qui a été le plus difficile, ce que j’ai le plus ressenti avec force dans mon corps. Les premiers jours, j’ai eu de gros gros maux de tête. Moyennement agréable – mais je réussis quand même bien. Quand j’ai vraiment envie d’un café (j’adore le goût), je bois un décaf. 
  • Manger vegan: Avant même de commencer le défi, j’avais décidé de privilégier une alimentation végétarienne plutôt que végétalienne et, en faisant mes courses pour le défi, j’ai réalisé que mon alimentation est, somme toute, vraiment pas pire. Je ne mange pas beaucoup de sucre à la base et, quand je cuisine à la maison, c’est souvent très santé. J’ai continué à consommer des produits laitiers (très peu, par contre). Aussi, je compte continuer à prendre du Bio-K tous les jours – je me sens vraiment bien depuis que ça fait partie de ma routine. Chose certaine, le côté alimentaire du défi me force à cuisiner tous les jours et à être inventive dans la cuisine et ça, je love.
  • Suer: Je capote sur le site Mon yoga virtuel! Il y a des centaines de vidéos de yoga pour tout le monde. Il y a même des routines de 20 à 30 minutes. Donc pas d’excuse – tout le monde a au moins une demie-heure par jour à consacrer à son body.

En gros? C’est une super expérience, mais j’avoue que si, comme moi, on veut faire le défi dans le but de prendre certaines habitudes de vie plus saines, il est difficile de tout assimiler en même temps. J’aurais préféré avoir un défi adapté à mes besoins. Une suggestion pour l’an prochain, peut-être? 

Si vous voulez participer, il y a un défi qui commence le 1er juin! Ça vaut vraiment la peine, ne serait-ce que pour apprendre à connaître vos limites. 

2 Commentaires

Classé dans Non classé

Défi vitalité au Balnea

Comme vous l’avez sans doute remarqué, chers lecteurs, je ne suis pas vraiment du type « cure ». En ce qui a trait à l’alimentation, je suis plus carpe diem que detox et, bien que je cherche à trouver l’équilibre et à bien m’alimenter, il arrive que ce soit plus difficile. À 30 ans, il est un peu temps de prendre certaines choses en main (ne vous inquiétez pas, je ne flushe pas la bonne chair, je prends juste un petit break en mai) et de créer de nouvelles habitudes de vie plus saines. Ça commence par le défi Vitalité du spa Balnea.

En effet, du 12 mai au 2 juin, je fais un virage vitalité en suivant le programme conçu par Balnea et ma très bonne amie Catherine Lefebvre. Qu’est-ce que ça mange en hiver (j’aurais bien voulu dire au printemps, mais parti comme c’est là…)? Le programme compte trois volets:

  1. Savourer: une alimentation végétalienne pendant trois semaines, sans produits transformés. Je ne consomme déjà pas beaucoup de produits transformés, mais il sera intéressant de les éliminer complètement, en plus de de ne pas consommer de protéines animales. Ah oui.  Ça inclut aussi de couper la caféine et l’alcool. Awesome.
  2. Regénérer: en gros, ça veut dire prendre des probiotiques pour se regénérer l’intérieur.
  3. Transpirer: bouger quotidiennement, aller au spa (la partie cool) et faire du yoga.

La partie cool, c’est que je vous parlerai de mon expérience de façon très régulière, ici et sur ma page Facebook. Vous pourrez donc suivre mes péripéties de cuisine végétalienne et autres frustrations de 5 à 7 manqués.

Si vous avez envie de faire l’aventure vous aussi, vous pouvez vous inscrire sur le site de Balnea et vous procurer, au coût de 200 $, la trousse du participant, qui comprend:

  • Le Manuel et du soutien virtuel, incluant la marche à suivre, le plan de nutrition, le calendrier d’activités, les recettes et autres astuces d’experts
  • Un forfait Vitalité BALNEA (randonnée et yoga suivis de l’expérience thermale BALNEA
  • Un drainage lymphatique ou un massage en profondeur (au BALNEA ou au BATH ROOM)
  • Le NOUVEAU livre de recettes de salades végétaliennes, vivantes et goûteuses de chez Crudessence
  • Six jours d’approvisionnement en probiotiques Bio-K+
  • Un mois d’accès illimité à MonYogaVirtuel
  • Un tapis de yoga format voyage de Lolë

Je ne veux surtout pas vous mettre de pression, là, mais si je suis capable de le faire, vous l’êtes aussi.

1 commentaire

Classé dans Non classé