Archives mensuelles : février 2012

Une table pour deux? Avec plaisir!

J’ai un peu de difficulté avec les Fêtes où on est supposés faire PLUS. Au jour de l’an et à la St-Valentin, par exemple, où doit avoir plus de fun. S’aimer plus. Être plus beau que d’habitude. Évidemment, aussi, ça coûte plus cher. À la veille de la St-Valentin, la semaine dernière, je me demandais donc quoi faire pour passer une jolie soirée avec mon amoureux, sans tout le facteur plus. La solution m’a gracieusement été livrée dans une jolie boîte Une table pour deux signée Avec Plaisirs Traîteur!  À l’intérieur? Deux plats principaux savoureux, soit un carré d’agneau et sa sauce colombo et un confit de canard et sa sauce aux framboises.

ImageImage

Dans la boîte

Dans la boîte se retrouvent chaque élément des deux plats, déjà cuits et emballés sous vide. Avec le canard viennent une sauce aux framboises, des champignons, des betteraves et un risotto d’orge. Le carré d’agneau est quant à lui accompagné de sa sauce colombo, de carottes et d’asperges et du même risotto d’orge. Se retrouvent également dans la boîte deux cartons expliquant de façon très claire comment réchauffer et présenter les plats.

Image

Après une dizaine de minutes, tous les éléments sont prêts, c’est l’heure de passer à table! Je dresse les assiettes en suivant à peu près les suggestions de dressage (tout en laissant place à ma créativité sans limites).

À table! 

Enfin, on passe à table. C’est mon amoureux qui hérite de l’agneau et moi, du canard. Bien sûr, en bonne gourmande, je goûte à tout.

Carré d’agneau et sa sauce colombo

L’agneau est cuit à la perfection, très tendre et vraiment savoureux. Les légumes sont croquants et le risotto est crémeux. Très très bon.

Image

Confit de canard avec sa sauce aux framboises

Je suis folle du canard – que d’ailleurs je ne cuisine pas assez. La cuisse de canard confit est fabuleuse et fond dans la bouche et est très bien rehaussée par la sauce aux framboises. Les betteraves et les champignons accompagne le tout de très belle façon. J’en veux d’autre.

Image

Bref, un repas absolument délicieux et très facile à faire. Je vous le suggère fortement pour ces soirées où vous n’avez pas envie de cuisiner mais quand même envie d’un petit quelque chose de spécial. En plus, comme on achète le vin nous-mêmes, c’est une fraction du prix du resto (même si, vous le savez, j’aime vraiment beaucoup ça, le resto).

Pour les détails et le menu, cliquez ici!

Bon appétit!

Note : le coffret m’a été offert par Avec Plaisirs. 

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Bouffe, Princesse Clarah, Trouvailles

Mes restos d’hiver

Bon. On va régler un truc tout de suite: je ne suis pas vraiment POUR l’hiver. Je trouve que ça sert à rien. Oui, c’est bien joli à la campagne, genre de désert blanc poétique, mais en ville, l’hiver n’est pour moi que défilé de bottes pas belles et trottoirs glissants bordés de slush. Ceci étant dit, je suis une fan finie de Montréal et puis, ben, à Montréal, il y a l’hiver – donc aussi bien en profiter et y’a des restos qui sont plus « hivernaux » que d’autres; pour la bouffe qu’ils servent, l’ambiance, et l’espèce de chaleur instantanée qui nous envahit quand on y entre. Voici quelques-uns de mes restos d’hiver:

Liverpool House: Bon. Mon affection particulière pour la joyeuse (et un ti-peu dysfonctionnelle) famille de Joe Beef / Liverpool House n’est un secret pour personne. Autant j’adore passer des soirées d’été dans le jardin de Joe Beef à refaire le monde avec mon amie Catherine Lefebvre, autant le bar du Liverpool House est un lieu où j’ai envie de me retrouver quand on se les gèle. La nourriture est bien entendu phénoménale et en plus, on se sent dans un chalet deluxe et moi j’aime les chalets. Et le luxe. Alors le fit est parfait. Notez que la réservation est nécessaire. Plusieurs plusieurs jours d’avance. 

Icehouse: Sans la terrasse, Icehouse, qu’on appelle affectueusement Hice Ouse, est un mini (MINI) resto où Nick Hodge et sa bande préparent des plats tex-mex tous plus décadents les uns des autres. Tacos, côtes levées, burritos, pizza frite, délicieuses crevettes popcorn et autres plats santé (!), accompagnés de quelques micheladas sont une source élevée de bonheur et un réchaud instantané pour le coeur, le corps et l’esprit. J’aime. Formule sans réservation. Arrivez soit très tôt, soit très tard, sinon attendez-vous à une patienter un peu. La cuisine ferme à 2h. J’ajoute aussi que Kitchenette, le grand frère d’Ice House, est vraiment très bien aussi et parfait pour une date dans les mois froids. 

Le chien fumant: En écrivant cet article, je me dis que je ne vais pas assez souvent au Chien fumant. Pourtant, j’adore ce lieu. Pour sa cuisine réconfortante, ses excellents cocktails, le superbe bar (je ne m’installe que là) et l’accueil toujours fort sympa des jeunes propriétaires. La cuisine ferme très tard, le lieu est charmant et très chaleureux. Parfait resto de fin de soirée d’hiver. Tsé, quand il fait vraiment froid?

Nora Gray: Le p’tit nouveau de la rue St-Jacques fait parler de lui sans arrêt depuis son ouverture à l’automne – et il y a de quoi. Décor très chaleureux, un peu à la « Mad Men », service sympathique et sans prétention par le super Ryan Gray et son équipe ainsi que la superbe cuisine italienne d’Emma Cardarelli. Un must en sortant du Centre Bell ou après une longue journée de shopping au Centre-Ville!  Réservations très nécessaires. Et pas le jour même, là. Longtemps d’avance.

Le Gros Jambon Diner: J’habite dans le Vieux-Montréal et, depuis quelques semaines, rien de me fait plus plaisir que d’aller marcher dans mon quartier et de m’arrêter, les joues bien roses, pour un brunch au Gros Jambon. Deux mots: oeufs bénédictines. Trois autres mots: vraie sauce hollandaise. Un délice – et on s’y sent vraiment bien.

Confusion Tapas du monde: En entrant au Confusion on se sent tout de suite un peu dans une grosse bulle de chaleur. Le décor est exotique, plein de chaleur, la nourriture est vraiment bonne et le personnel est particulièrement gentil. Je n’y suis pas encore allée depuis l’arrivée de la chef Marie-Ève Collin mais ça ne saurait tarder! Notez que Confusion est très bien équipé pour recevoir les groupes. Donc toutes ces fois où vous me demandez où aller pour un groupe, eh bien…allez là. 

Qing Hua: Dans la catégorie « pas cher et vraiment très très casual », je vous recommande sans hésiter le Qing Hua. Imaginez un peu des dumplings pleins de bouillon et de délicieux mélanges de viande et d’épices (agneau-coriandre, quelqu’un? ». C’est pas compliqué, ce sont les meilleurs dumplings ever. Pas de comparaison.

Et vous, quels sont vos restos d’hiver?

Ça serait pas beau si l'hiver avait toujours l'air de ça?

7 Commentaires

Classé dans Bouffe, Restos