Resto: c’est pas tout de réserver. Faut y aller.

Imaginez que c’est votre anniversaire. Un gros anniversaire important, là. Vous invitez 60 personnes à une soirée chez vous et, disons, 40 d’entre elles répondent par l’affirmative. La semaine avant le jour J, vous faites les courses, vous choisissez bien vos ingrédients, vos vins. Le jour de votre fête, tout est prêt, tout est beau. Et boum. Seulement 25 personnes viennent, 15 personnes ne se présentent pas et ce, sans avertir. Vous êtes content de voir les 25 personnes. Vous les aimez. Sauf que vous ne pouvez pas vous empêcher de maudire un peu les 15 personnes qui ont annulé sans prévenir et, avouons-le, tous les vivres achetés pour rien. Plate, hein? Dans la plupart des restaurants de Montréal, l’anniversaire manqué se reproduit à tous les soirs.

Si vous suivez quelques restaurateurs sur Twitter ou Facebook, vous savez que les gens qui réservent au restaurant et ne se présentent pas (communément appelés no-shows) sont une véritable plaie pour l’industrie. Aujourd’hui, avec la collaboration de plusieurs joueurs du milieu, j’ai décidé de vous expliquer pourquoi ne pas prendre deux minutes pour téléphoner et annuler sa réservation (ou annuler deux minutes à l’avance) fait mal à plusieurs personnes.

« Ce qui est triste, c’est que ça prendrait une seconde aux clients pour sortir leur portable de leurs poches pour appeler le resto pour annuler leur réservation. Cette simple action serait profitable à tout le monde. » – David Pellizzari, le Bienville

Imaginons un instant que je réserve une table pour six personnes dans un restaurant de quartier – disons le Smoking Vallée, dans St-Henri, puisque son propriétaire est un des restaurateurs à qui j’ai parlé. Donc, je réserve une table pour six et finalement, comme mon apéro est bien plaisant et que je n’ai pas trop envie de bouger, je décide de ne pas y aller. C’est pas grave, que je me dis, le Smoking Vallée est toujours plein, ils n’ont pas besoin de moi. C’est faux. Laissez-moi vous raconter ce qui se passe. En fait, d’abord, dites-vous que quand vous ne vous présentez pas au restaurant, vous n’êtes pas les seuls à avoir pris cette décision-là. Dans la plupart des restos, on parle d’une moyenne d’environ deux ou trois tables qui ne se présentent pas par soir. Douze personnes (environ) pour qui de la nourriture a été prévue et sera sans doute gaspillée (je ne pense pas qu’on puisse vraiment se permettre de gaspiller de la nourriture, en 2013. Vous?). Ce sont des profits que des restaurateurs déjà pas riches du tout, parce que les marges sont minuscules, ne font pas. Si c’est pas assez, rappelons-nous aussi que c’est le pourboire pour 12 repas qu’une serveuse ou un serveur qui ne gagne déjà pas énormément d’argent ne recevra pas. Ça en touche, du monde.

« Une table vide un soir ne pourra jamais être revendue. C’est pas comme une compagnie qui a un stock qu’elle peut revendre! » -Matthieu Bonneau, propriétaire du Smoking Vallée

Les chiffres

Quand j’ai décidé de faire un billet sur les no-shows, j’ai parlé avec Jorge Da Silva, du groupe MTL Cuisine. Le groupe est propriétaire de plusieurs restaurants dans le Vieux-Montréal, dont Helena  et Les 400 Coups, et Jorge et ses associés sont très vocaux sur les réseaux sociaux à propos des fameux no-shows. Avec raison. Dans la dernière année, les pertes de revenus minimum (!) des quatre restaurants du groupe ont été de 251 000$. Comment on le sait? En calculant le nombre de no-shows et en multipliant ce nombre par le prix minimum que la ou les personnes auraient dépensé (par exemple, la table d’hôte la moins chère et un verre de vin).

Un quart de million de dollars de chiffre d’affaires perdu pour seulement quatre restaurants, dans une ville qui en compte des milliers.

Il y a donc des dommages humains et des dommages financiers. Faites le calcul que vous voudrez.

Fait que, on fait un effort, gang? Ok? Ok.

Publicités

6 Commentaires

Classé dans Bouffe, Restos

6 réponses à “Resto: c’est pas tout de réserver. Faut y aller.

  1. Les restos pourraient possiblement exiger un numéro de carte de crédit pour valider la réservation. Avec pénalité si « no show »

  2. Julie

    Je suis serveuse dans un petit restaurant. Nous travaillons chacune avec notre section. Disons que j’ai 6 tables de 4 personnes dans ma section. Si par exemple, un groupe de 10 personnes réservent, je vais leur réserver la moitié de ma section environ de une heure à une demi-heure d’avance. Ce qui fait que lorsque les gens n’appellent pas pour annuler, c’est vraiment décevant, car je rentre travailler avec la moitié de ma section en moins et du coup, la moitié de mon salaire. Alors que des gens attendent à la porte pour avoir une table, on s’empêchent de recevoir des clients durant un bon laps de temps et du même coup, que je gagne mon salaire. SVP, pensez aux conséquences pour les travailleurs.

  3. vv

    Le problème serait moindre si les restos prenaient la peine d’appeler leurs clients la veille pour confirmer la réservation. Je ne compte plus le nombre de fois où je n’ai eu aucun rappel ou que je dois moi même appeller à plusieurs reprises pour confirmer ma réservation parce que je tombe toujours sur une boite vocale!

    • André

      Pas rapport….. Pourqui s’attendre que le resto t’appelles pour un rappel? voyons donc! quand t’as une date avec un chum, tu l’appelles pour faire certain qu’il ou elle ne l’oublies pas? ??? Fais ta réservation, puis vas-y! 😀

    • ely

      Dis toi aussi que dans plusieurs resto, on peux faire 100, 150 couverts voir plus par soir. Disons que ce sont des tables de deux, ca fait quand même 50 à 75 personnes a appeler et même si tu ne leur parle que deux minutes chacun c’est quand même près de deux heures ou tu perds un employé à être au téléphone alors qu’il pourrait faire quelque chose de réellement productif et ce tout les jours!

  4. Matthieu

    Vous n’aver qu’a charger la réservation, disons 50$ sur la carte de crédit. Remboursé sur place ou déduit du repas…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s