Archives mensuelles : septembre 2014

Épatée par Lili Co

J’ai négligé ce blogue depuis quelques mois. D’une part parce que mes semaines sont très prises par le boulot (mine de rien, je travaille). D’autre part parce que je vais souvent aux mêmes endroits et que je vous en ai déjà parlé. Finalement et, surtout, parce que je dois avouer que rien de ce qui ouvre en ce moment m’a vraiment impressionnée. Blasée, me direz-vous? Sans doute. Pas assez blasée, par contre, pour m’empêcher de reprendre la plume pour vous parler d’un micro resto qui m’a rendue heureuse, la semaine dernière: Lili Co.

Je connais Catherine Draws, la charmante copropriétaire, depuis un moment et j’ai appris à apprécier son amoureux, associé et baby daddy David Pellizzari via Facebook. Depuis l’ouverture de leur resto, l’an dernier, que j’ai envie d’aller y manger et, mis à part un brunch à la va-vite, je ne m’y étais pas encore arrêtée. Vendredi dernier, j’ai pris mon amie Kat et mon courage à deux mains et je suis enfin sortie de mon Sud-Ouest pour aller m’installer au bar du Lili Co pour une soirée qui m’a vraiment rendue heureuse. Petit compte rendu à ma façon.

Le lieu 

On entre chez Lili Co comme on entre chez quelqu’un qu’on aime. Le tout petit mini resto est décoré de façon élégante et efficace – pas de chichi, mais on s’y sent bien tout de suite. La meilleure place? Au bar, juste devant la cuisine, pour voir David et son équipe (une personne) monter des assiettes avec une originalité et une précision qui font franchement plaisir à voir.

La bouffe

J’hésite entre vous parler juste un peu de la cuisine de Lili Co, histoire de vous donner l’eau à la bouche sans voler de « punch », ou de vous en parler beaucoup pour que vous compreniez mon enthousiasme vis à vis ce petit bijou du Plateau. Je vais essayer de trouver l’équilibre. D’abord, quelques photos:

Succulentes huitres avec une mignonette aux épinards de mer (je pense qu'il y a un terme plus intelligent mais ça m'échappe)

Succulentes huitres avec une mignonette aux épinards de mer (je pense qu’il y a un terme plus intelligent mais ça m’échappe)

Anguille d'eau douce avec sauce taré, sésame et beurre de cajou

Anguille d’eau douce avec sauce taré, sésame et beurre de cajou

Figue brulée et crue avec sirop de framboise et coriandre, fromage de chèvre.

Figue brulée et crue avec sirop de framboise et coriandre, fromage de chèvre.

Gravlax

Gravlax de flétan avec crevettes de matane, pommes, shitake et avocat. Le piment coréen ajoutait une bien belle note épicée au tout.

Bun vapeur avec ris de veau fumés et frits, chou, aioli et oignons verts. J'ai éclaté de rire quand j'ai pris une bouchée de ce plat - qui est juste ridiculement bon.

Bun vapeur avec ris de veau fumés et frits, chou, aioli et oignons verts. J’ai éclaté de rire quand j’ai pris une bouchée de ce plat – qui est juste ridiculement bon.

Maitake, chanterelle claverre et corail. Pochés au BEURRE.  AU BEURRE!!!!!!!

Maitake, chanterelle claverre et corail. Pochés au BEURRE. AU BEURRE!!!!

Ont suivi deux autres plats que je ne peux pas vous montrer parce que les photos sont encore plus moyennes que celles-ci, mais je pense que ça donne une bonne idée de la patente: une cuisine inventive, vraiment nouvelle, qu’on ne goûte NULLE PART ailleurs à Montréal. Ça, mesdames et messieurs, c’est précieux.

Les gens 

Qui dit micro resto dit « micro équipe ». Le soir de ma visite, c’est Catherine qui nous a servi et qui a marié de remarquable façon nos plats avec des vins surprenants et délicieux.  Elle était seule au service alors que David officiait en cuisine avec un jeune homme fort efficace. Un service attentif sans être envahissant: une autre belle qualité de Lili Co. Et puis en fin de service, ben…moi j’étais pompette et on a eu bien du plaisir. Encore une qualité.

Je ne vous cache rien: Catherine et David m’ont gracieusement invitée à me régaler chez eux. Pas pour que je fasse un billet (on peut pas dire que j’en écrive à la tonne) – d’ailleurs, ils ne me l’ont pas demandé. Spontanément, j’ai eu envie de faire revivre le blogue le temps de ce billet parce que rares sont les (nouveaux) restaurants qui m’ont rendue aussi heureuse cette année et je suis pas mal persuadée que Lili Co aura le même effet sur vous.

Lili Co

4650 rue Mentana

Réservations recommandées

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Non classé